Rechercher

SOUDAN
Au Pays des Pharaons Noirsretour aux voyages >

13 jours
De 7 à 12 personnes
À partir de
3 500,00 €
Prochain départ le : 19/10/2019
LES POINTS FORTS :
  • Découverte des magnifiques sites de Naga, Méroé, Mussawarat et de l'île de Sai
  • Balades dans le désert de la Bayuda

 


Au carrefour des mystérieuses terres d'Afrique, de la Méditerranée et de la Mer Rouge, le Soudan a toujours été un espace de rencontres entre les civilisations du Sud et du Nord : appuyés sur des croyances religieuses spécifiques, gardiens du commerce des caravanes et du Nil, ses rois et reines ont su développer une culture singulière métissant dans l'organisation politique, l'art, l'architecture, l'Occident et l'Orient.

Les visites approfondies de ce circuit permettent de plonger dans les temps immémoriaux de cette région peu connue. Entre vestiges et sables nubiens, c'est un voyage peu ordinaire qui est proposée aux voyageurs qui aiment allier la découverte d'immensités naturelles à celle de brillantes civilisations.

lire la suite

NOS POINTS FORTS :

  • Découverte de l'île de Sai, et des magnifiques sites de Naga, Méroé et Mussawarat
  • Navigation à bord d'un bateau traditionnel
  • Balades dans le désert de la Bayuda 

 

ITINERAIRE

J.1 > Vol Paris Charles de Gaulle – Karthoum. Accueil et installation à l'hôtel.

J.2 > Karthoum – Bayoda – Dongola – El Seliem. Après le petit déjeuner, route vers Dongola à travers le désert de Bayoda. Sur la route, arrêt pour voir les termitières dispersées dans le désert, et apprécier les différents paysages. Avant d’arriver à Dongola, visite du fort Khandag construit par Mamluk à cet endroit stratégique sur la rive du Nil… Traversée du Nil pour rejoindre le village d’El Seliem et nuit à l’hôtel.

J.3 > Dongola – Sesibi - Soleb. Dans la matinée, visite du marché de Dongola. Le territoire Nubien commence à quelques villages avant Dongola et s’étend jusqu’à la rive Est et aux frontières Égyptiennes. Route par une piste désertique qui conduit à Sesibi ; elle fait partie des 40 routes traditionnelles des caravanes de chameaux menant en Égypte. On peut encore rencontrer des caravanes sur la route… Pause déjeuner dans le village de Tajab d’où la vue sur le Nil est splendide. Route vers Sesibi et visite des vestiges d’Akhenaton et son temple dédié au Dieu Aton. Continuation vers une maison nubienne à Soleb pour assister au coucher du soleil au Temple Amun construit par Amenhotep III dont l’architecture ressemble au Temple Amun à Louxor. Nuit dans une maison nubienne à Soleb.

J.4 > Soleb – Sadenga – Sai Island. Après le petit déjeuner, visite du Temple d’Amun, puis balade le long du Nil. Rencontre avec les Nubiens et découverte de leur vie quotidienne, puis, route vers le Mont Dosha pour y découvrir la Chapelle en pierre de Thutmose III, ainsi que les 3 autres monuments taillés dans la roche. Continuation vers le village de Sadenga et découverte du Temple de la Reine Tiye, épouse d’Amenhotep III. Le Cimetière de Sadenga fascine avec ses petites pyramides de terre… Traversée en ferry du Nil jusqu’à l’île de Sai ; l’occasion de voir la beauté des îles entourant Sai et peut-être d’apercevoir des crocodiles... Dès l’arrivée à Sai, installation dans une maison nubienne. 

J.5 > Sai Island – Abri – Kosha – Catract - Tombus. Bâtie sur les restes d’une ville fortifiée du début de la XVIIIe dynastie, l’île de Sai offre une synthèse de l’histoire nubienne. Depuis le Paléolithique jusqu’à la période chrétienne, elle confirme une remarquable continuité de peuplement. Balade dans la ville aux briques de terre, entourée d’un épais mur d’enceinte. Découverte des vestiges d’un Temple dans le Nord, et au Sud, visite de tombes de style égyptien aux profonds puits creusés dans le grès et menant à des chambres souterraines. Puis, traversée du Nil vers la ville d’Abri. Déjeuner dans un restaurant local, puis, visite du village de Kosha ; rencontre avec la population et le patrimoine nubien…  Puis, 3 heures de piste dans le désert donneront l’occasion de voir de nombreux villages nubiens aux maisons peintes et décorées, ainsi que le spectacle étonnant des paysages du Nil et de la topographie rocheuse de la région. Depuis la ville de Delgo, route vers la 3e cataracte du Nil ou la surface de l’eau est troublée par de petites roches ou pierres dépassant le lit de la rivière. Continuation vers Tombus où l’on découvrira les peintures rupestres datant du vieux Royaume (3100 avant J.C.).  Nuit dans une maison nubienne à Tombus.

J.6 > Tombus – Kerma - Kawa. Dans la matinée, visite de la stèle de Thutmose I, commémorant sa victoire contre l’Empire nubien à Kerma. Balade le long de la rive pour apprécier la vue sur le Nil où les roches peu profondes créent une autre cataracte où les palmiers dattiers bordent les deux rives du fleuve. Déjeuner dans un restaurant local à Kerma, puis, balade dans le marché et visite du monument du Royaume de Kerma. La ville a été occupée sans cesse depuis 2500 ans avant J.C. jusqu’à 1500 ans avant J.C. Il s’agit d’une des premières communautés urbanisées en Afrique avec une économie locale basée sur l’agriculture et sur le marché d’animaux. Au fil du temps, Kerma s’est développée sous le joug du commerce du Nord et du Sud du Nil. Découverte du château de la Deffufa, massive structure en terre mesurant 19m de haut et aux escaliers taillés dans la terre menant à son sommet. Combinant l’architecture nubienne et égyptienne, la Deffufa était le centre religieux de Kerma entouré de maisons, d’ateliers et d’édifices publiques. Puis, visite du musée de Kerma relatant l’histoire de la ville et possédant d’intéressantes reliques… Découverte des vestiges d’un Temple à Kawa, entouré d’une oasis au cœur des dunes de sables. Coucher du soleil au milieu des dunes. Dîner et nuit sous tente dans l’oasis de Kawa.

J.7 > Kawa – Old Dongola – Desert de Nubie - Karima. Matinée de détente dans la belle oasis de Kawa, puis, visite du Temple d’Amun. Kawa était un important centre religieux et urbain dans le Royaume Kushite ; alors qu’un seul Temple était construit par le Roi Égyptien Toutankhamon, il tira profit de sa situation géographique stratégique, à la fin de la route du désert reliant la ville à Napata.  Continuation par une piste dans le désert vers le Vieux Dongola, terre de Makuria, l’un des royaumes chrétiens (580 après J.C. / 1450 après J.C.). Découverte du vieux monastère et des vestiges d’une église reposant sur 16 colonnes de granit de près de 5m de haut offrant une vue magnifique sur toute la ville. Route à travers le désert Nubien vers le Nil et arrivée à Karima. Nuit à l’hôtel.

J.8 > Karima – El Kurru – Petrified Wood – Jebel Barkal - Karima. Dans la matinée, route vers El Kurru situé à 15 km de Karima ; visite du cimetière royal de la 25e dynastie de Rois et Reines et découverte de deux chambres enfouies, ainsi que leurs peintures encore bien préservées. Les premières fouilles archéologiques ont révélé que El Kurru était une ville fortifiée aux murs d’enceinte datant de la même période que les plus vieilles tombes estimées entre 890 et 860 avant J.C. Dans la 25e dynastie, le Roi Biye (747 av. J.C.) était le premier roi Nubien à porter le titre de Pharaon et ordonner la construction des pyramides. La première pyramide était destinée au Roi Tamut Amani et la seconde pour sa mère la Reine Kalahata. Le Jebel Barkal était connu sous le nom de Napata ; ses magnifiques temples et palaces au pied de la montagne rappellent le sanctuaire principal du Royaume où les Rois Nubiens ont clamé leur pouvoir et se sont fait couronnés par le Dieu Amun, résident au cœur de la montagne. Plus tard, en 1870 après J.C., le compositeur Giuseppe Verdi s’était inspiré des excavations révélant la suprématie des Nubiens sur les égyptiens de Napata pour composer son légendaire Opéra « Aïda ».Découverte du gigantesque Temple Amun, du Temple de la déesse Mut, construit dans la montagne, et des pyramides à l’Ouest de la montagne. Plus tard, dans l’après-midi, retour vers le Jebel Barkal pour apprécier le coucher de soleil et la vue sur les Temples, les pyramides et le Nil où les Dieux et déesses ont autrefois régné… Retour à Karima et nuit à l’hôtel.

J.9 > Karima – Nuri – Gazali – Désert de Bayoda – Atbra - Méroé. Visite du marché local de Karima, puis, traversée du Nil par un pont menant aux pyramides de Nuri. Visite du cimetière découverte par le Roi Taharka (680-669 avant J.C.). Route à travers le désert menant à la Vallée de Gazali et halte au monastère. Continuation à travers la Vallée et dans le désert de Bayoda où vous pourrez rencontrer des nomades « hassania ». Vous rejoindrez la ville d’Atbra pour le déjeuner, puis, route vers Méroé ; arrivée juste à temps pour le coucher du soleil sur ce spectacle légendaire de pyramides. Le cimetière était utilisé par les rois et reines de 270 avant J.C. à 320 après J.C. Nuit sous tente près des pyramides.

J.10 > Méroé. Retour sur l’île de Méroé pour explorer le plus vaste ensemble de pyramides de l’antiquité. Découverte des vestiges des temples et palaces, y compris des bains romains particulièrement bien conservés. Des éclats de fer noir et de minerai de fer sont disséminés sur le site : l’ancienne Méroé est réputée pour avoir été le plus ancien centre minier et raffinerie de minerai de fer. Déjeuner en cours de route, puis, visite d’un marché local près de la ville royale de Méroé. Après-midi de repos et nuit sous tente près des pyramides de Méroé.

J.11 > Méroé – Shendi Town – Mussawarat – Naga - Khartoum. Après le petit déjeuner, route vers la ville de Shendi pour y observer, dans une maison locale, le tissage des textiles en coton traditionnel. Puis, route vers Mussawarat es Sufra, grand complexe de temples modernes du Soudan. Son grand enclos : la structure principale du site est l’un des monuments les plus importants de l’Empire Méroïtique. Les pèlerins y adoraient notamment les puissances divines telles que, de la Vallée et d’Atbara, le « Dieu Éléphant ». Résidence Royale, les noces sacrées du roi et de la reine y étaient également célébrées, de la même manière que les rois égyptiens à Louxor lors des fêtes de l’Opet. Continuation vers Naga et rencontre avec les nomades et leurs troupeaux s’abreuvant aux vieux puits d’eau construits en 1905. Visite du Temple d’Amun, encore très bien conservé, du temple du Lion et du kiosque romain. Puis, route vers Khartoum en laissant derrière nous le désert avant de traverser les rapides du 6e cataracte. Arrivée dans la soirée et installation à l'hôtel.

J.12 > Karthoum – Paris Charles de Gaulle. Après le petit déjeuner, visite du musée d’archéologique relatant les remarquables efforts de l’UNESCO quant à la conservation des antiquités nubiennes face aux inondations d’Assouan. Des temples entiers et des tombes ont été déplacées de centaines de kilomètres de Khartoum, pour être reconstruits au Musée National du Soudan. Certains de ces vestiges archéologiques, presque intégralement préservés, datent de plus de 4000 ans. Puis, découverte du Parc Al Mogran, confluent du Nil Bleu et du Nil Blanc. Route vers Ondurman situé en face de Khartoum pour y visiter la tombe du Mahdi et le musée de la maison du marché local considéré comme le plus grand marché du pays. Retour à Khartoum, dîner, puis, transfert à l’aéroport pour le vol de retour.

J.13 > Paris Charles de Gaulle.

DU AU PRIX TTC Poser une option S'inscrire
19/10/2019 31/10/2019 3 690,00 € Poser une option S'inscrire
23/11/2019 05/12/2019 3 500,00 € Poser une option S'inscrire
21/12/2019 02/01/2020 3 690,00 € Poser une option S'inscrire
11/01/2020 23/01/2020 3 500,00 € Poser une option S'inscrire
15/02/2020 27/02/2020 3 690,00 € Poser une option S'inscrire
21/03/2020 02/04/2020 3 500,00 € Poser une option S'inscrire
18/04/2020 30/04/2020 3 690,00 € Poser une option S'inscrire
17/10/2020 29/10/2020 3 690,00 € Poser une option S'inscrire
21/11/2020 03/12/2020 3 500,00 € Poser une option S'inscrire
19/12/2020 31/12/2020 3 690,00 € Poser une option S'inscrire
16/01/2021 28/01/2021 3 500,00 € Poser une option S'inscrire

D'autres dates de départ sont possibles dans le cadre de voyages à la carte, merci de nous contacter

Rappel : Si le nombre minimal de personnes n'est pas atteint un supplément par personne sera demandé. Le montant dépendra du nombre de participants.

LE PRIX COMPREND : Les vols internationaux, les taxes aériennes et d'aéroport, les transferts en véhicule sur place, l'encadrement par notre équipe sur place (guides, chauffeurs, cuisinier), l'hébergement en hôtel (chambre double), la restauration en pension complète à l’exception du dernier repas à Karthoum.

LE PRIX NE COMPREND PAS : Les assurances, les frais de visa, les dépenses personnelles, les pourboires, le supplément en chambre single, les boissons et le dernier repas à Karthoum.

Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'etre modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

 

“Les prix comprennent les taxes aériennes qui varient en fonction des dates de départ et des compagnies aériennes.

Le tarif TTC ne comprend pas le supplément haute saison qui est à ajouter au prix TTC pour certaines destinations et à certaines dates de départ. Les dates concernées par le supplément et le montant de ce dernier sont indiqués pour chaque voyage”.

Informations générales

Carte d'identité
Nom :République du Soudan
Capitale : Karthoum
Superficie : 2 505 810 km²,
Population : 36,3 millions d'habitants
Régime politique : fédération sous régime de dictature militaire

Formalités
Le passeport doit être valable 6 mois après la date de retour pour les citoyens français. Le visa peut s'obtenir à l'ambasse du Soudan à Paris et coûte 100€.
HORIZONS NOMADES peut prendre en charge la procédure d'obtention du visa sous condition de réceptionner à temps les passeports, les photos d'identité, et le formulaire de demande visa rempli (20 euros pour les frais d'obtention).

Santé : Aucun vaccin n'est obligatoire, cependant il est recommandé d'avoir ses rappels à jour.

INSTITUT PASTEUR : 01 45 68 80 00.  Voyager n'est pas anodin. Nos organismes ne sont pas forcément adaptés aux conditions de vie d'autres latitudes. Pour réussir ces moments d'escapade, mieux vaut être informé, préparé. Ne pas hésiter à téléphoner à l’Institut.

Devise : La monnaie est la Livre soudanaise. Le taux de change est très variable (cours indicatif) : 1 € = 54 SDG
On peut prévoir entre 150 et 200 euros pour les achats personnels. Rappelons que les cartes de crédit sont acceptées uniquement dans les grands hôtels de la capitale.

Pour davantage d’information sur le change : www.oanda.com/convert/classic          

Décalage horaire : En été, pas de décalage horaire. En hiver quand il est 12h00 en France, il est 13h00 à Khartoum.

Pour davantage d’information: www.horlogeparlante.com

Electricité : 240V. Au Soudan, on trouve des prises de type C et D (principalement des prises de type C, qui ne nécessitent pas d'adaptateur). 

Langue(s) et ethnie(s) : La langue officielle est l'Arabe. L'Anglais est fréquemment pratiqué ainsi que divers langages comme le Nuer, le Dinka ou encore le Puer.

Religion : Majoritairement musulmane. Peuples animistes et chrétiens.

Climat : Le Climat du Soudan est un climat principalement sec. Il est aride dans le nord, tandis qu'il est tropicale, plus au sud. L'extrême sud-ouest est même tropical humide.

Les températures ne varient pas beaucoup avec les saisons quel que soit l'endroit du pays. Les variables climatiques les plus importantes sont les précipitations et la durée de la saison sèche, dont la durée varie en fonction de deux flux d'air prédominants :

  • le premier sec, soufflant vers le nord, venant de la péninsule arabique,
  • le second humide, soufflant du sud-ouest en provenance de la cuvette du Fleuve Congo.

Pour davantage d’information: fr.news.yahoo.com/meteo

Quand partir : La période a privilégier est de Novembre à Mars.

Géographie et paysages : La quasi-totalité du Soudan est constituée d'un vaste plateau dont l'altitude varie de 300 à 1 200 mètres. Les chaînes montagneuses se situent en bordure de la mer Rouge, à l'ouest dans la province du Darfour (Djebel Marra, 3 071 mètres) et au sud dans les monts Imatong où l'altitude maximale est atteinte au mont Kinyeti avec 3 187 mètres.

Le Soudan est traversé par le Nil et ses deux affluents : le Nil blanc (Bahr al-Abiadh) qui fournit l'eau en période de sécheresse et le Nil bleu (Bahr al-Azraq) au débit plus irrégulier. La confluence des deux Nils se fait à Khartoum.

Les régions nord et est sont désertiques : le désert de Nubie, constitué de sable et de rochers, fait suite aux déserts égyptien et libyen.

Le voyage

Groupe : De 7 à 14 personnes.

Bagages : Il faut prévoir un petit sac à dos pour emporter vos affaires personnelles durant la journée (crème, appareil photo, gourde..). Et un grand sac de voyage souple de 30 kg maximum mis en soute. 

Transport : Les vols internationaux sont assurés par des vols réguliers. Les transferts terrestres se font en minibus ou en véhicule tout terrain. Rappelons que les routes et pistes ne sont pas toutes en très bon état.

Conseil : Pendant le vol, préférez le sac à dos pour les objets fragiles et pratiques (appareil photo, portable, livres de voyage..), la nouvelle réglementation interdit la présence de liquides.

Accompagnement : Notre équipe sur place est composée d'un guide anglophone accompagné d'un traducteur. Spécialiste de chaque circuit, il connaît parfaitement la région visitée. Choisi pour son expérience terrain, ses connaissances de la culture et de l'histoire du pays, il est garant de la sécurité du groupe et seul habilité à modifier l'itinéraire en fonction des événements (météorologiques, politiques ou autres). Il est secondé par des chauffeurs professionnels, un cuisinier qui confectionnera les plats durant les bivouacs.

Hébergement : Rappelons que le Soudan est un pays qui s'ouvre au tourisme depuis quelques années, les infrastructures hôtelières sont rares dans certaines régions et le confort reste sommaire. Il n'existe pas encore d'équivalentes à nos standards européens. Les chambres sont cependant propres et commodes.

En ville, l'hébergement se fait dans des hôtels modestes sur l'ensemble du parcours. Les chambres sont propres et commodes avec sanitaires communs.
les coupures d'eau chaude peuvent être courantes.

Durant les treks, les bivouacs sont installés au cœur de sites naturels privilégiés, il est fourni des tentes, ainsi que tout le matériel de cuisine et d'intendance.

Gastronomie : Le plat traditionnel du Soudan est un plat composé de fool, un genre de haricot, et de dura, maïs ou mil cuit, accompagné de légumes.

En bivouac, un cuisinier prépare les plats, il utilise principalement des produits locaux et frais, on retrouve lors des déjeuners principalement des pique-niques avec des salades composés, des fruits et des biscuits. Alors que le diner est un plat chaud principalement à base de féculent (riz, pâte), il est très difficile d'avoir de la viande et des poissons dans cette partie du pays.

Rappelons que nous sommes isolés, une grande majorité des vivres sera donc ramené des petits marchés de Débarek. Pensez à prévoir des barres de céréales ou des fruits secs pour les marches.

Eau
Eau traitée dès que le parcours conduit dans des zones où l'on ne trouve plus d'eau encapsulée.
(Rappel : les boissons ne sont pas comprises dans le prix).

Protection des sites : Chaque participant est responsable de la propreté des lieux de passage. Il ne faut rien laisser traîner (boîtes de pellicules, piles, ...) car l'équilibre écologique de ces endroits est fragile et la permanence des flux touristiques accroît les risques de dégradation.
Ne pas ramener dans ses bagages de morceaux de porterie ou autres objets (pratique interdite) susceptible d'entrainer un controle de sécurité et des bages de tout le groupe (retard, confiscation...).

Assurance : Nous vous rappelons qu'en cas d'hospitalisation sur place ou de rapatriement, vous pouvez être couvert par une assurance personnelle.
Si vous n'êtes pas couvert par cette dernière, Horizons Nomades vous propose une assurance globale qui couvre l'assistance rapatriement, l'annulation du voyage, l'interruption de séjour et les bagages. Son montant est variable en fonction du prix du voyage.
Si vous disposez d'une assurance personnelle, vous pouvez souscrire une assurance « annulation » uniquement qui vous permettra d'être remboursé en cas d'annulation inattendue de votre voyage. Son montant est également variable en fonction du prix du circuit choisi.

Merci de nous consulter pour plus de renseignements.

Pour vous inscrire : Il suffit de nous faire parvenir le bulletin d'inscription se trouvant en fin de brochure, dument complété, accompagné d'un acompte de 30% du montant total, à l'agence de Strasbourg : Horizons Nomades, 4 rue des Pucelles, 67000 Strasbourg.

 

Equipement personnel

Vêtements
- un chapeau ou une casquette
- une cape de pluie ou un K-way
- des gants et un bonnet pour le Simiens
- des pantalons légers en coton
- des pantacourts
- Sweat-shirts ou chemises manches longues
- T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher.
- des pullovers chauds
- sous-pulls
- une veste polaire
- une cape de pluie
- un pullover léger
- des sous-vêtements

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison du pays

Chaussures
- des bonnes chaussures de marche légères, aérées
- 1 paire de sandales ou paire de chaussures de détente pour le soir

Trousse de toilette
- nécessaire de toilette
- une serviette de toilette
- une crème solaire et un stick à lèvres
- du papier toilette
- des lingettes.

Accessoires nécessaires
- une paire de lunettes de soleil
- une gourde (1,5 litre minimum)
- un couteau de poche (à ranger dans le bagage de soute)
- 1 lampe frontale
- des ampoules et des piles de rechange
- un sac de couchage ou sac à viande selon la saison
- un briquet

Pharmacie
Une pharmacie de premier secours est fournie par HORIZONS NOMADES pendant le voyage. Cependant, prévoyez une petite pharmacie individuelle:

- compresses, pansements
- antiseptiques
- analgésique
- coton
- collyre
- pommade anti-inflammatoire
- antidiarrhéiques
- hydroclorazone
- analgésiques
- vitamines C
- répulsif anti-moustiques (en zone tropicale)
- antibiotiques (selon avis du médecin)
- biafine

(ciseaux, épingles de sûreté en soute, pince à épiler en soute)

Photo/vidéo
Il faut penser à s'approvisionner en batteries/piles pour votre appareil photo avant le départ et à prendre des sachets plastiques pour protéger le matériel.

Dans certains sites, il faut payer un droit de filmer.
Pour la photographie, n'oubliez pas de demander une autorisation et de remercier les personnes.

 

Bibliographie

 

Soudan, Conflits autour des Richesses, Zygmunt L. Ostrowsk

Parlons Karimojong, une Langue de l'Afrique Orientale,  Christian Bader

Nouvelles du Soudan de Ahmad Al-Malik, Stella Gaetano, Hisham Adam et Abdelaziz Baraka Sakin

Pour poser votre option, nous vous invitons à compléter le formulaire ci-dessous, ce qui nous permettra de vous joindre pour vous informer des disponibilités et vous fournir les renseignements que vous êtes susceptibles d'attendre.

Ce formulaire fait l'objet du dépôt d'une option. Pour une inscription, vous pouvez choisir l'onglet correspondant : "s'inscrire" ou nous contacter par téléphone au 03 88 25 00 72 ou par mail : contact@horizonsnomades.fr.

(* : zones de saisie nécessaires)

Conformément à la loi n° 78-71 du O6/01/1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations saisies ne seront en aucun cas transmises à un tiers, elles pourront faire l'usage d'un élément de prospection ou d'information émanant de la société Horizons Nomades ou de toute autre entité associée.